19 2024
RDC-ESU

Liberté de la presse en RDC : l'UPN va rendre hommage aux 22 journalistes assassinés en RDC ce 18 Mai

Le Département des Sciences de l'Information et de la Communication de l'Université Pédagogique Nationale en collaboration avec l’Association Congolaises des Femmes Journalistes de la Presse Ecrite (ACOFEPE) organisent ce Samedi 18 Mai, une conférence sur la liberté de la presse. L'objectif de cette messe est de célébrer la journée internationale de la liberté de presse tout en rendant hommage aux 22 journalistes assassinés en RDC pour l'exercice de leur métier. Vu l'importance de cette messe scientifique, les étudiants en SIC, les professionnels des médias et tous les autres personnes intéressées sont priés de rehausser de leur présence.

Initiée par Olivier Kakenge, actuel ministre de la communication et médias au sein de la coordination estudiantine de la colline Fertile, cette activité est placée sous le thème : « Préserver la liberté de la presse dans le contexte d'insécurité journalistique : Perspectives du monde Universitaire ». À l'affiche de cette conférence se trouvent quatre figure de taille qui vont s'entretenir avec les participants à tout de rôle avec des sous-thèmes différents. Il s'agit de(du) :

1. Madame Grace NGYKE KANGUNDU, Fondatrice de l'Association Congolaise des 
Femmes Journalistes de la Presse Écrite (ACOFEPE), experte en mentorat et fille du regretté journaliste Franck Ngyke, qui a été assassiné en 2005 à cause d'un document clé sur une enquête qu'il menait sur l'ancien président congolais. Elle va s'entretenir avec le public sous le thème : « État de lieux de la liberté de la presse en RDC et Expérience personnelle ».
2. Monsieur Patient LIGODI, écrivain, journaliste et  Directeur Général de Actualités.cd. Il abordera le sous-thème : « Liberté de la presse en RDC : Les risques associés aux environnements numériques, à l'intelligence artificielle et à la désinformation ».

3. Professeure Arlette MASAMUNA SILUMVUMINA, Enseignante de Communication 
et en Genre. Vice-doyenne à la faculté des lettres et sciences humaines de l'UPN, elle va développer le sous-thème : « Liberté de la presse en RDC : Consolidons les acquis ».
4. Professeur Achille BUNDJOKO IYOLO, enseignant et chercheur en communication, responsable de l'unité de recherche UR34 de l'UPN. Il conclura avec le sous-thème : « Le défi de la formation au métier de journaliste et l'avenir du journalisme en RDC »

Cette conférence se tiendra le Samedi 18 Mai 2024, dans l'amphithéâtre du Nouveau Bâtiment de l'Université Pédagogique Nationale. Elle ira de 09 à 14H. Au cours de cette dernière, le plaidoyer pour la reconnaissance des 22 journalistes assassinés en RDC sera présenté aux étudiants qui seront par cette même occasion invité à signer la pétition lancée en ligne qui va dans ce même sens.

Il faut noter que cette conférence dont l'entrée est gratuite poursuit plusieurs objectifs, notamment : Observer et célébrer la journée internationale de la liberté de la presse ; rendre hommage aux 22 journalistes assassinés en RDC à cause de l'exercice de leur métier ; rendre possible une discussion entre les étudiants, les enseignants et les professionnels des médias sur l'avenir du journalisme en RDC ; Créer un environnement de travail plus sûr pour les journalistes et les professionnels des médias en partageant des données académiques sur la sécurité des journalistes et bien d'autres.

La rédaction


Actualités recentes

;